mercredi 18 février 2015

vidéo: Jean-Pierre Cometti, présente Black Mountain College Art, démocratie, utopie (Sous la direction de Jean-Pierre Cometti et Eric Giraud)


L'Atelier de rencontres : « L’action de l’art » par Jean-Pierre Cometti, 23 octobre 2014 from École des Arts Déco - Paris on Vimeo
Black Mountain College 
Art, démocratie, utopie
Sous la direction de Jean-Pierre Cometti et Eric Giraud
P.U.Rennes
2014
Présentation de l'éditeur
Créé en 1933 par John Rice, dans le contexte de la grande dépression, le Black Mountain College a été le théâtre d'une expérience sans précédent sur le plan artistique, éducatif et politique. Le contexte intellectuel dans lequel cette expérience a vu le jour, la contribution des artistes, enseignants et étudiants, que le collège a accueillis durant plus de vingt ans, la liberté qui en a constitué le nerf, sont à la source des aspects les plus novateurs qui se sont propagés dans le champ artistique avant et après la Seconde Guerre mondiale.
Les études qui composent ce volume visent à leur donner l'attention et le relief dont ils ont été souvent privés et à mettre ainsi en lumière l'utopie fondatrice dont le Black Mountain College s'est exceptionnellement nourri. 
Jean-Pierre Cometti est professeur honoraire de l’université de Provence. Philosophe et traducteur, il a récemment publié Art et facteurs d’art, dans la collection « Æsthetica », aux Presses universitaires de Rennes.
Éric Giraud est écrivain et traducteur. Il a co-fondé la revue Issue 12345 (Poésie américaine et création contemporaine [2002-2004]). Il a récemment publié, entre autres, Kolchak, Derrière la salle de bains, 2011, et L’autobiographie des noms, Contre-mur, 2010.
Avec des contributions de Judith Delfiner, Arnaud Labelle-Rojoux, Éric Mangion, Charles Olson, Rachel Stella, Christian Tarting et Joëlle Zask.

dimanche 15 février 2015

Michel Murat, Le Surréalisme

Michel Murat
Le Surréalisme
Le Livre de Poche
2013

Présentation de l'éditeur
Une légende du surréalisme s'est assez vite créée, largement liée à la place que ses oeuvres auront faite au rêve, au merveilleux et à l'amour. Mais, des commencements quasi magiques - l'écriture automatique, puis l'écriture en état d'hypnose - jusqu'au lent recul d'après-guerre, il aura été un mouvement en évolution permanente, réévaluant constamment sa doctrine, jetant des ponts vers la politique dans l'espoir d'une révolution, étendant son emprise aux arts de la vue, et suscitant à l'étranger, enfin, d'autres surréalismes.
Ce sont tous ces aspects qu'étudie tour à tour ce livre qui ne se limite pas, comme souvent, à la description d'un bouleversement littéraire, mais propose une histoire générale où sont envisagés sa théorie, ses moyens d'action collective, tracts et revues, toute sa palette de pratiques esthétiques, et son ouverture internationale. Il ne s'agit ainsi de rien d'autre que de répondre à la question que posait André Breton lui-même : " Qu'est-ce que le surréalisme ? "
Michel Murat, né en 1950, est professeur de littérature française à l'Université Paris IV Sorbonne et directeur du département littérature et langage (LILA) à l'École normale supérieure.

samedi 7 février 2015

écouter: Alain Quemin, Les stars de l'art contemporain. Notoriété et consécration artistiques dans les arts visuels


écouter:
1)  Alain Quemin, Les stars de l'art contemporain. Notoriété et consécration artistiques dans les arts visuels , Géopolitique par Marie-France Chatin,06.07.2014
2)  Alain Quemin, Les stars de l'art contemporain. Notoriété et consécration artistiques dans les arts visuels , Géopolitique par Marie-France Chatin,06.07.2014
Alain Quemin
Les stars de l'art contemporain
Notoriété et consécration artistiques dans les arts visuels
CNRS
2013

Présentation de l'éditeur
Le monde de l’art contemporain n’échappe pas, lui non plus, à la vogue des palmarès. Bruce Nauman, Gerhard Richter, Georg Baselitz, Jeff Koons ou Damien Hirst caracolent dans le Kunstkompass, sorte de hit-parade des artistes les plus en vue. Le galeriste star Larry Gagosian ou le méga-collectionneur François Pinault, eux, ont les honneurs du Power 100, classement des personnalités les plus influentes de l’art.
Bien que souvent cités et décriés, ces nombreux palmarès sont mal connus. Sur quels critères reposent-ils et comment sont-ils construits ? Qui figure dans leurs colonnes et comment les classements évoluent-ils au fil du temps ? Comment s’élabore la réputation d’un artiste ? Toutes ces questions se posent dès que l’on s’intéresse au marché de la notoriété dans les arts visuels et à la « starisation » des artistes.
Révélant les listes et passant au crible les dizaines de palmarès, Alain Quemin soumet à son analyse les artistes et les professionnels du domaine qui « font » l’art d’aujourd’hui en créant les oeuvres… ou la cote des artistes.
Une étude sociologique passionnante sur les coulisses de la notoriété dans le monde de l’art contemporain.
Spécialiste de l’art contemporain, Alain Quemin est professeur de sociologie de l’art à l’université Paris-VIII et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Il est notamment l’auteur de L’Art contemporain international. Entre les institutions et le marché (2002).